Comment reconnaître une maison mal isolée ?

Une mauvaise isolation de la maison peut se détecter de plusieurs manières. Parmi celles-ci, se trouve le fait que la chaleur soit mal répartie dans l’ensemble de la maison. Ainsi, certaines parties de l’habitat restent froides alors que d’autres sont chaudes malgré qu’un système de chauffage soit présent dans toutes les pièces. Parfois vous ressentirez même la froideur des murs et autres cloisons durant l’hiver.

Dans certains cas, l’humidité aura tendance à s’infiltrer sur le long de ces murs, créant des moisissures dans les différents angles qui les relient au plafond. Cette infiltration, peut, dans le pire des cas, faire pourrir les planches en bois, détériorer les peintures murales voire, impacter sur votre santé. Les personnes âgées et les jeunes enfants risqueront alors de souffrir de problèmes respiratoires, d’eczémas ou de rhumatismes.

Si vous vous rendez compte que la température extérieure a également un impact important sur la température intérieure de votre maison, cela signifie que cette dernière souffre d’une mauvaise isolation. Si les combles, quant-à-elles sont mal isolées, vous remarquerez que la neige sur votre toit aura tendance à fondre très rapidement. En effet, l’air chaud est léger, monte dans les étages supérieurs et s’échappe par votre toit. Vous risquez donc d’augmenter votre chauffage sans que cela ne soit efficace, ce qui impacte non seulement sur votre facture mais également sur l’environnement. En été, certains auront tendance à la surutilisation des climatiseurs car la chaleur s’infiltrera dans la maison. Cela a également pour conséquence des dépenses pouvant se compter en plusieurs centaines d’euros mais également la création de gaz à effet de serre à cause de la climatisation.

Appeler un professionnel

Malgré que ces symptômes permettent d’avoir une idée sur le fait que la maison soit mal isolée ou non, il est parfois nécessaire de faire appel à un professionnel. Ce dernier réalisera un diagnostic de performance énergétique ou DPE qui permettra de confirmer avec précision les problèmes d’ isolation de votre maison. Ce diagnostic est nécessaire notamment si vous souhaitez la louer ou la vendre. Afin d’avoir une bonne note (allant de A à G) lors du DPE, il vous faudra alors effectuer différents travaux. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer la mise en place d’un double vitrage, d’un système de ventilation mécanique pour limiter l’humidité ambiante, l’isolation des murs, des combles et de la toiture. D’autres types de travaux peuvent également être réalisés et être assez onéreux. Nous vous invitons donc à vous renseigner auprès des organismes compétents pour pouvoir bénéficier d’aides afin d’améliorer votre isolation à 1€, mais également avoir un impact plus positif sur l’environnement.


X