Tout ce qu’il faut savoir sur les combles aménagés et perdus

L’isolation des combles est une nécessité si vous souhaitez obtenir un confort thermique optimal à l’intérieur de votre logement. En effet, les combles ont toujours été un espace d’aménagement important dans une habitation, notamment en zone urbaine où ils servent de pièces de vie supplémentaire. Mais avant de concevoir le projet d’aménagement de cet espace, il convient de savoir si vos combles sont habitables ou s’ils sont des combles perdus.

Combles perdus ou combles aménageables : comment faire la différence ?

En règle générale, on parle de combles perdus lorsque l’espace sous charpente d’un bâtiment n’est pas exploitable en l’état pour plusieurs raisons : soit la hauteur sous toiture est trop exiguë pour contenir une pièce habitable, ou soit l’espace existant est encombré par des poutres issues de la mauvaise disposition des charpentes. C’est le cas des maisons à charpentes en W (fermettes industrielles). De façon concrète, vos combles sont non aménageables lorsque la hauteur moyenne sous toiture est inférieure à 1,80 m, avec une inclinaison de charpente inférieure à 30°.

Les combles aménageables au contraire représentent une opportunité intéressante pour agrandir l’espace habitable d’une maison. Ils disposent de l’espace nécessaire en dessous de la toiture pour servir de lieu de vie supplémentaire (bureau, chambre…). Pour ce faire, il faut que vos combles remplissent les quelques critères que sont :

• Une hauteur moyenne sous charpente supérieure à 1,80m

• Une inclinaison de pente supérieure à 30°

• Une configuration favorable de la charpente (à surcroît, à la mansarde, à la Philibert Delorme ou retroussée).

Comment procéder à l’isolation de ces deux types de combles ?

Une toiture mal isolée est considérée comme la première source de déperdition énergétique d’un logement. C’est pourquoi il est indispensable d’avoir des combles toujours bien isolés, qu’il s’agisse de combles perdus ou de combles aménageables. Avec un budget de réalisation assez modeste, l’isolation des combles constitue un moyen efficace pour bénéficier des travaux d’économies d’énergie.

Pour l’isolation des combles non aménageables ou perdus, la technique la plus répandue et la plus rentable est le soufflage de flocons d’isolant. Cette méthode a l’avantage d’être simple et pratique pour un résultat très concluant.

Quelles sont les différentes aides à l’isolation des combles ?

Dans le but de réduire vos coûts d’investissements, vous pouvez recourir à la charte « coup de pouce isolation » qui fait partie des dispositions du Certificat Économie Énergie (CEE) pour la prime éco-énergie. L’opération d’isolation à 1€ pour éliminer les déperditions thermiques et réaliser jusqu’à 30% d’économies sur votre facture énergétique.

La charte coup de pouce isolation est valable aussi bien pour l’isolation des combles que pour l’isolation du plancher.

Testez votre éligibilité


X